Inscription Aller à: [ recherche ] [ menus ] [ contenu ] [ montrer/cacher plus de contenu ]



le dos crawlé

Eric Fottorino
Gallimard

1976, une autre mode, d’autres moeurs, moins étriquées qu’aujourd’hui, des enfants libres d’imaginer l’Afrique en toute insouciance sans penser famine ou Sida, libres d’aller seuls à la plage sans craindre un pervers ou un voleur d’enfant, des amours de vacances a demi-mots . Les vacances à la mer, et des beignets à l’abricot : tout pour me plaire.

Le style de Fottorino, à travers le langage de Marin, le héros, s’approche parfois de celui bien connu du Petit Nicolas, c’est léger et savoureux. Surtout pour les jeux de mots involontaires. L’une des scènes de la fin où il est question d’un écureuil roux et d’une perle de culture (…) pourra choquer un tantinet, mais après tout, un homme n’est rien qu’un homme. Qu’on se le dise bien.
L’histoire selon moi, il n’y en a pas vraiment. Juste la rencontre de personnages hauts en couleur, et les questions inévitables d’un garçon de 13 ans. C’est les vacances, laissons nous porter.

Ps : pas de couv’, c’est encore la blanche de Gallimard, on la connait.
PS 2 : Vais-je lire ou ne pas lire les derniers prix? telle est la question.

Pas de Commentaires à “le dos crawlé”

  ( Fil RSS pour ces commentaires)

Laisser un commentaire


respiration |
Bovary, prénom Charles |
Respiration-1 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Un blog réservoir
| A propos
| respiration2