Inscription Aller à: [ recherche ] [ menus ] [ contenu ] [ montrer/cacher plus de contenu ]



Mémoires d’une jeune fille rangée

Simone de BMémoires d'une jeune fille rangée dans Litterature Francaise 630393421-94x150eauvoir
ISBN chez folio : 978-2070355525

 

 

 

 

Simone, ma Simone… Sans bien savoir pourquoi j’ai tout de suite accordé un capital sympathie à ma Simone, sans même l’avoir lue. Le deuxième sexe m’a glissé des mains et pourtant ça m’intéressait fort fort fort, ce féminisme expliqué, mais les explications partent de trop loin, et je me suis sentie comme Penny dans Big Bang Theory quand Sheldon lui explique l’origine de la Physique depuis la Grèce Antique.
Ceci dit, ses théories m’intéressent, et je les avais abordées (un peu) en regardant « Les amants du Flore », téléfilm qui raconte l’histoire d’ « amour » (si on peut appeler ça comme ça) entre ma Simone et Sartre. Sartre aussi m’intéresse, c’est un sacré sale type mais il en a dans le cibouleau…

Bref, je me suis attaquée à ses mémoires de jeune fille. C’était parfait, une écriture fluide, des faits, un peu d’amour jamais correctement satisfait, mais surtout la formation d’un caractère fascinant. J’attendais de trouver des détails vrais sur le couple Sartre/Castor mais l’histoire s’arrête avant, elle ne concerne que les 20 premières années de la vie de Simone. Ses études, sa famille, sa vie sociale, ses tentatives de sortir du cadre strict dans lequel elle est élevée. Ce qui est remarquable, c’est la détermination dont elle a toujours fait preuve. Elle voulait vraiment devenir quelqu’un, écrire quelque chose, s’élever socialement aussi, et elle y est parvenu en faisant d’énormes efforts. Je crois que c’est souvent ce qui m’intéresse dans un bouquin quel qu’il soit et au delà de l’histoire qu’il raconte : la réflexion sur l’humain dans ce qu’il a de plus intérieur. L’étude des pulsions, des sentiments, des idées, des lubies, l’affirmation des caractères qu’ils soient bons ou mauvais. J’admire Léautaud pour sa misanthropie tellement assumée, j’admire Simone pour sa détermination.
Ce fut une belle lecture, mais je ne sais pas dire si elle plairait à chacun. En tout cas pour moi, c’est dans le mille.

Pas de Commentaires à “Mémoires d’une jeune fille rangée”

  ( Fil RSS pour ces commentaires)

respiration |
Bovary, prénom Charles |
Respiration-1 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Un blog réservoir
| A propos
| respiration2